Conférences

Chers partenaires,

Compte tenu des directives du Directeur national de la santé publique concernant les rassemblements de 250 personnes et plus, nous sommes dans l’obligation de reporter  la Journée de l’Appui du 31 mars prochain.

Nous sommes à explorer les possibilités de report à l’automne et nous vous reviendrons le plus rapidement possible avec des informations à ce sujet et sur la marche à suivre pour vos inscriptions ou désinscriptions et remboursement.

Vous n’avez pas à tenir compte de la date d’échéance de désinscription sans pénalité du 17 mars qui est affichée sur le site web d’inscription. Nous allons rembourser tous les participants inscrits.

Nous tenons à vous remercier de votre compréhension

Le comité organisateur de la Journée de l’Appui.

Bloc I
Conférences 1-A
Réalités méconnues : aînés LGBT, vie de couple et proche aidance, détresse suicidaire 
 
Conférence donnée par : Audrée Teasdale-Dubé, Doctorante, Psychologie, Université du Québec à Trois-Rivières 
 
Sommaire :
La présence d’idées suicidaires chez les personnes proches aidantes est une réalité à laquelle les intervenants peuvent être exposés. Néanmoins, très peu d’attention a été portée à la détresse suicidaire chez cette clientèle parfois vulnérable. Cette présentation exposera les conclusions d’une étude mixte ayant pour objectifs de décrire l’expérience et les attributs des personnes proches aidantes ayant eu des idées suicidaires à un moment ou à un autre de leur trajectoire de proche aidance auprès de personnes atteintes de troubles neurocognitifs. Il s’agit d’une première recherche investiguant la population des personnes proches aidantes québécoises sur ce phénomène. 
Conférence donnée par : Carmen Lemelin, Psychologue, enseignante et chercheure, Centre collégial d’expertise en gérontologie (CCEG), Cégep de Drummondville 
 
Sommaire : 
Demeurer amoureux alors que la maladie et la perte d’autonomie frappent le conjoint ou la conjointe représente un défi pour le couple. Bien que les personnes proches aidantes puissent recevoir de l’aide des intervenantes et des intervenants lorsque la maladie frappe, les interventions de ces derniers portent majoritairement sur le fonctionnement psychologique et sur le rôle de soutien que joue la personne proche aidante auprès de son partenaire. Très peu d’intervenantes et d’intervenants osent demander : « Comment va votre relation amoureuse? Êtes-vous encore complice? Comment vos projets de couple cheminent? Comment se porte votre sexualité? Est-elle encore active?, etc. » Pourtant, les personnes proches aidantes ont également besoin du soutien pour traverser cette épreuve qui affecte notamment cette dimension de leur vie, très souvent encore bien vivante. Dans cet atelier-conférence, il sera question des défis que traversent les couples faisant face à la maladie ou aux pertes d’autonomie. Des pistes d’intervention concrètes seront apportées pour aider les intervenantes et intervenants à trouver des solutions adaptées à leur contexte de pratique.  
Conférence donnée par :  
  • Julie Beauchamp, Ph. D., Professeure, Département de psychiatrie et de neurosciences, Université Laval 
  • Julien Rougerie, Chargé de programmes, Fondation Émergence 
Sommaire : 
La conférence portera sur les défis spécifiques des personnes aînées LGBT et leurs proches aidant.e.s. Qui sont les proches aidant.e.s des personnes aînées LGBT? Quels sont les impacts du contexte sociohistorique et du parcours de vie sur le réseau de soutien des personnes aînées LGBT? Quels sont les enjeux spécifiques aux personnes aînées LGBT et leurs proches aidant.e.s dans le recours aux services? La conférence abordera toutes ces questions et dégagera des pistes d’intervention. Elle présentera entre autres les programmes « Pour que vieillir soit gai » et  « Famille choisie » de la Fondation Émergence. 
 
Conférences 1-B
Technologies au service des personnes proches aidantes : domotique, autonomisation, applications et accès à l’utilisation des nouvelles technologies 
 
Conférence donnée par : Claire Bourget,  Directrice principale, CEFRIO 
 
Sommaire : 
Basés sur les résultats de l’enquête NETendances 2019 du CEFRIO, cette présentation brosse le portrait de l’usage du numérique par les personnes aînées québécoises. On y aborde entre autres l’usage d’Internet et les appareils numériques utilisés, leurs perceptions à l’égard des technologies et de la domotique plus particulièrement. 
Conférence donnée par : Hélène Pigot, Professeure, Faculté des sciences, Université de Sherbrooke 
 
Sommaire : 
En s’adaptant aux événements qui surviennent dans la maison, les nouvelles technologies offrent de grandes possibilités d’autonomisation de la personne présentant des déficits cognitifs. Toutefois, son acceptation et les répercussions sur l’entourage doivent être considérées à chaque étape du processus, que ce soit à la conception, l’installation ou l’utilisation. Des retours d’expérience sur l’introduction d’un agenda personnalisé, AP@LZ, chez un couple dont le conjoint présente une maladie d’Alzheimer, et sur une cuisinière adaptée, COOK, dans une résidence pour personnes avec traumatisme crânien permettent d’identifier les écueils à surmonter pour autonomiser le couple aidant / aidé. Ces expériences ont mené à développer une coopérative de solidarité, Ixia, dédiée aux nouvelles technologies pour le maintien à domicile. Cette conférence présentera comment Ixia prend en compte cette réalité. 
Conférence donnée par : Monita Lim, Professionnelle de recherche, Laboratoire de plasticité cérébrale, communication et vieillissement, Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM) 
 
Sommaire : 
Cette conférence s’intéresse aux troubles de communication chez les personnes atteintes de démence, ainsi qu’aux principes de base et stratégies pour optimiser la communication. L’application COMmunication Proche Aidant (COMPAs), soit une application personnalisée servant de support à la communication entre une personne ayant des troubles de communication et la personne proche aidante, sera présentée. 
Conférence donnée par : Mélanie Couture, Chercheure d’établissement, CREGÉS, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de Montréal 
 
Sommaire : 
Cette conférence présentera les enjeux reliés à l’utilisation de technologies par les proches afin de maintenir une personne âgée à domicile, ainsi que l’implication de la personne aînée dans le choix des technologies. 
 
Bloc II
Conférences 2-A 
Les technologies d’information et les services de soutien aux personnes proches aidantes d’aînés
 
Conférence donnée par (sous forme de panel) :  
  • Véronique Pignatelli, Directrice – Programmes et services, Société de la SLA du Québec 
  • Nathalie Parent, Chargée de projet – Programmes et politiques, Société canadienne du cancer 
  • Romain Rigal, Coordonnateur du développement des services, Parkinson Québec
  • Mark Stolow, Directeur général, HUDDOL
  • Magalie Dumas, Directrice générale adjointe, l'Appui national pour les proches aidants d’aînés 
Sommaire : 
En tant que prestataires de services aux personnes proches aidantes, il y a sans conteste plusieurs avantages à diversifier son offre de soutien entre les approches dites davantage traditionnelles et toutes les options que les technologies d’aujourd’hui permettent. Lors de cette conférence en formule panel réunissant des partenaires qui ont reçu des subventions de l’Appui national visant le déploiement de nouveaux services en ligne, les participantes et participants pourront s’enquérir des conditions de succès, s’interroger sur les conditions éthiques et réfléchir aux modalités des pratiques inhérentes au développement de ce type de services. 
 
Conférences 2-B
Réalités méconnues : jeunes personnes proches aidantes, maltraitance, communautés autochtones
 
Conférence donnée par : Claudia Caron, inf., M. Sc. inf. (c),  Étudiante à la maîtrise, Sciences infirmières, Université du Québec à Trois-Rivières 
 
Sommaire : 
Cette conférence s’attardera à présenter les faits saillants d’une étude dont l’objectif était d’explorer et de décrire l’expérience vécue par les jeunes adultes qui prennent soin d’un parent atteint de cancer vivant à domicile. Cette étude novatrice contribue à une meilleure connaissance du vécu de cette clientèle spécifique mais également méconnue, des stratégies d’adaptation utilisées ainsi que des ressources pouvant lui être utiles. 
Conférence donnée par :  
  • France Chapdelaine, Travailleuse sociale/Conseillère clinique, Conseil Cri de la Santé et des Services sociaux de la Baie James 
  • Laurence Nerette, Ergothérapeute, Conseil Cri de la Santé et des Services sociaux de la Baie James 
  • Virginie Lubino, Ergothérapeute, Conseil Cri de la Santé et des Services sociaux de la Baie James 
Sommaire : 
Le projet sur la démence a été piloté à Chisasibi en 2018-2019 et a été évalué tout au long de son déroulement. La conférence permettra de présenter les différents programmes de ce projet, de partager les succès et les défis du projet, ainsi que les résultats de l’évaluation. Une discussion suivra autour des réalités des personnes proches aidantes dans un contexte où la sécurité culturelle est essentielle.
Conférence donnée par : Sophie Éthier, Professeure titulaire et chercheuse, École de travail social et de criminologie, Université Laval 
 
Sommaire : 
Le rôle de personne proche aidante est en voie d’être reconnu au Québec alors qu’une politique nationale est en cours de développement. La lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées fait déjà l’objet d’une reconnaissance politique. Mais qu’en est-il du phénomène à l’intersection de ces deux problématiques, soit la maltraitance envers les personnes aînées proches aidantes et les personnes proches aidantes d’aînés? Cette conférence présente les résultats d'une étude en cours qui permet de cerner les formes, manifestations et contextes dans lesquels se déploie ce phénomène ainsi que les recommandations visant la sensibilisation et la prévention de la maltraitance envers les personnes proches aidantes. Un constat troublant ressort de cette étude : la maltraitance envers les personnes proches aidantes provient de la personne aidée, de l'entourage (famille), du réseau de la santé et des services sociaux et autres institutions ainsi que de la personne proche aidante elle-même. Nous sommes donc tous concernés! 
 
Conférence 3
 
Conférence donnée par :  
  • Me Denis Marsolais, Curateur public du Québec 
  • Me Julie Baillargeon-Lavergne, Adjointe exécutive du curateur public du Québec 
Sommaire : 
Fondé en 1945, le Curateur public du Québec est actuellement en pleine effervescence et travaille à un projet emballant : la révision du dispositif de protection des personnes. Déposé en avril 2019, le projet de loi 18 vise à offrir des mesures d’assistance et de représentation simplifiées et adaptées à la situation de chaque personne pour s’assurer qu’elle est bien protégée, tout en valorisant son autonomie. Il vise également à faire plus de place à la reconnaissance de la capacité juridique et au respect des droits, des volontés et des préférences de la personne. 
La grande nouveauté, la mesure d’assistance, permettra aux personnes vivant une difficulté d’être accompagnées lorsqu’elles doivent prendre des décisions et exercer leurs droits. Cette proposition législative a été développée en collaboration avec plusieurs partenaires, dont certains groupes du milieu de la proche aidance. Elle tient compte des tendances internationales et des préoccupations des Québécois face aux risques d’exploitation des personnes vulnérables. 
Cette conférence sera l’occasion d’en apprendre davantage sur les impacts du projet de loi sur les pratiques de nombreux partenaires et dans le quotidien des personnes inaptes et en situation de vulnérabilité. 
 
Panel d'expertise
 
Panélistes :  
  • Hélène Carbonneau, Professeure titulaire, Département d'études en loisir, culture et tourisme, Université du Québec à Trois-Rivières 
  • Marjolaine Landry, Professeure agrégée, Département des sciences infirmières, Université du Québec à Trois-Rivières, Campus de Drummondville 
  • Mélanie Couture, Chercheure d’établissement, CREGÉS, CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de Montréal 
  • Mélanie Gagnon, Ph.D., CRIA, Professeure titulaire en relations industrielles, Université du Québec à Rimouski 
Sommaire : 
La proche aidance s’inscrit dans des trajectoires de vie qui sont assurément hétérogènes. De la nature même de ce rôle, il s’invite sans égard aux conditions sociales, de santé, ethnoculturelles, d’orientations sexuelles ou de genre. Les conférencières de ce panel exploreront quelques-uns des enjeux sociaux qui conditionnent la vie des personnes proches aidantes : défi de la conciliation vie professionnelle et responsabilités de soins, isolement et exclusion sociale, innovations technologiques, partenariat entre les personnes aînées, leur famille et les professionnels de la santé et des services sociaux, mise en place de politiques publiques favorables aux personnes proches aidantes, etc.  

Dates importantes

Fermeture des inscriptions en ligne
27 mars 2020

Date de l'événement
31 mars 2020